Les fake-news et Donald Trump à Oxford

jeudi 12 avril 2018
par  0291753Y-4EMEC
popularité : 52%

L’université d’Oxford s’est penchée sur le phénomène des fakes-news et a dévoilé les résultats d’une étude selon laquelle les électeurs de Donald Trump sont les plus gros consommateurs de fake-news sur les réseaux sociaux.

Les faits erronés, les hoax ou autres fake-news se sont invités à la dernière campagne présidentielle américaine. On considère même qu’ils ont influencé les électeurs et favorisé la victoire de Donald Trump.

Des chercheurs d’Oxford (Henri et Tomas) se sont penchés sur l’identité des internautes qui lisent et partagent des fake-news. Ils ont mené leur étude sur la période allant de novembre 2017 à janvier 2018, sur Twitter ; ils ont ainsi observé l’activité de 13 500 internautes abordant des sujets politiques.

Les résultats de leur étude, reliés par les Guardians (chasseurs d’intox), sont sans appel : ils montrent que les informations douteuses sont massivement lues et partagées par l’aile droite des internautes américains et, plus précisément, par les partisans actuels de l’occupant de la Maison Blanche.

JPEG - 283.5 ko


Documents joints

opendocument text - 30.8 ko
opendocument text - 30.8 ko

Annonces

Notices du CLEMI

PDF - 934.2 ko
Notice élèves
PDF - 600.3 ko
Notice enseignants
PDF - 176.7 ko
Insertion d’une bande son
PDF - 538.1 ko
Insertion d’une vidéo

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 19 avril 2018

Publication

221 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
149 Auteurs

Visites

10 aujourd'hui
5 hier
10350 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés