Dans la peau d’un journaliste : Une journée dans une rédaction

mercredi 11 avril 2018
par  0291592Y-4EME2
popularité : 30%

9h : J’arrive à la rédaction du Télégramme de Quimper.

JPEG - 28.3 ko

9h40 : débute la conférence de rédaction…, nous, les journalistes qui ne sommes pas sur le terrain nous nous tenons autour du chef de rédaction et du chef d’édition. Nous parlons des sujets dont nous allons traiter pour le journal du lendemain, des angles retenus, des formes de publication (journal papier/ ou site internet…) Il y a deux types de sujets que nous abordons au quotidien : les sujets d’initiative qui résonnent plus ou moins avec l’actualité (75%) et les sujets qui nous sont proposés Nous trouvons nous-mêmes nos sujets dans 75 % à 80 % des cas, grâce à ce que nous avons observé sur le terrain. Aujourd’hui par exemple, il s’agit d’un projet de nouvelle maison des associations à Ergué-Armel, les ouvertures et fermetures de postes dans les écoles publiques,… Nous exerçons aussi un travail de veille sur de nombreux thèmes qui ont à voir avec l’actualité de la vie locale. Ensuite, nous partons chacun de notre côté couvrir nos sujets. Et au fil de la journée nous nous tenons au courant de l’avancée de nos sujets, qui se concrétisent par des allers-retours permanents entre le terrain et la rédaction. Puis au cours de la journée, nous faisons des points formels, au fil de l’actualité.

12h : les chefs de rédaction et d’édition se réunissent pour dessiner les premières maquettes de l’édition en préparation , ils hiérarchisent les informations.

JPEG - 25.3 ko

La plupart des journalistes vont sur le terrain tous les jours, mais moi aujourd’hui, je n’y vais pas car j’écris les informations que mon collaborateur, qui, lui, va sur le terrain à ma place, me donne en revenant de ses allers-retours permanents… Il nous arrive souvent de travailler à plusieurs sur des sujets, ce qui nous permet d’avancer plus vite.

Dans mon quotidien de journaliste, il m’arrive toujours d’effectuer un travail de documentation. C’est le préalable à une interview, un portrait, un reportage, une enquête, etc. Ce travail de préparation se fait, en partie, sur Internet auprès de différentes sources. Nous avons de bons réseaux de sources, de contacts,susceptibles de nous mettre en alerte lorsqu’une actualité survient dans un champ ou un autre de la vie locale.

22h : Ma journée se termine, après une garde à la rédaction : à tour de rôle, les journalistes restent à la rédaction le soir pour pouvoir réagir en cas d’évènement que l’on devra mettre dans le journal du lendemain.

Camille, Maëlle


Portfolio

JPEG - 104.9 ko

Annonces

Notices du CLEMI

PDF - 934.2 ko
Notice élèves
PDF - 600.3 ko
Notice enseignants
PDF - 176.7 ko
Insertion d’une bande son
PDF - 538.1 ko
Insertion d’une vidéo

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 19 avril 2018

Publication

221 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
149 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
17 hier
13254 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés