LES PUBLICITÉS CACHÉES DANS LES MÉDIAS

vendredi 6 avril 2018
par  0350965J-4EMED
popularité : 28%

Les publicités cachées dans les médias

« Selon une étude de l’institut américain Média Dynamics, nous sommes exposés en moyenne à 362 messages publicitaires par jour. » Source : Le Clemi

Il existe une diversité de formats publicitaires, créés pour attirer l’œil du public. Certains sont présentés sous des formes « déguisées » qui ne sont pas sans rappeler volontairement les genres journalistiques : reportage, bande dessinée ou encore interview, ces publicités ont pour but premier de faire vendre. D’après la journaliste Morgane Soularue, le phénomène est apparu dans les années 1970, les marques réclamaient des articles aux journalistes et rédacteurs sur leurs produits, « or, nous ne procédons jamais comme cela, nous renvoyons les annonceurs potentiels vers les régies publicitaires », nous a précisé Morgane Soularue. De faux articles ont alors été imaginés : les publi-reportages. Ceux-ci existent encore mais ont maintenant l’obligation de signaler qu’il s’agit là d’une publicité, on peut ainsi lire en haut de la page « Communiqué » ou « Publi-reportage ». Il existe d’autres types de publicités cachées, comme les BD-publicités, ou les interviews sponsorisées, mais toutes ces publicités sont faciles à identifier et à reconnaître et le lecteur n’est plus dupe et ne se laisse pas avoir. Cependant, quelle image se fait-il de la marque après avoir vu une publicité de ce type ?

L’interview

Nous avons interrogé plusieurs personnes dans la ville de Rennes sur les publicités cachées, puis avons mis en page ces interviews..

Interview de Yuna, 13 ans

Interviewer : Est-ce que tu sais ce qu’est une publicité cachée ? Yuna : Je crois que c’est une publicité qui ne ressemble pas à une vraie publicité. Ça nous incite à acheter à notre insu. I : Je vais te montrer plusieurs publicités, tu vas pouvoir me donner ton avis sur chacune. Y (après avoir lu) : Cette affiche donne des conseils mais vante aussi les mérites de son produit. À première vue on ne voit pas forcément que c’est une publicité mais ils en parlent à la fin. I : Et quel est ton avis sur cette publicité cachée ? Y : Sur cette pub, ils disent « consommez moins de sucre », alors peut-être que je penserais à consommer moins de sucre, mais je n’achèterais pas forcément le produit. I : Et si tu trouvais une publicité de ce type sur quelque chose qui t’intéresse, tu pourrais acheter ce produit ? Y : Peut-être pas, parce que, en remarquant que c’est une publicité, ça ne donne pas envie d’acheter. Les publicités ne me donnent jamais envie d’acheter. Y (après avoir vu d’autres publi-reportages) : Ça m’agace parce que dans les pubs de style « bien-être », c’est toujours des femmes qui y figurent. I : C’est noté. Maintenant, je vais te montrer une interview sponsorisée, à toi de me dire ce que tu comprends, ou ce que tu penses. Y (après avoir lu) : En fait, par le biais de cette interview, ils mettent en avant les nouvelles technologies (interview sponsorisée Ippon), en espérant que les lecteurs aient l’idée d’en acheter. Elles sont souvent associées à quelque chose de mauvais pour la santé, et ils associent le sport aux nouvelles technologies pour en donner une bonne image. I : Et si une personnalité que tu apprécies est interviewée de cette manière, tu voudrais acheter les produits qu’elle utilise ? Y : Je ne sais pas. Pas forcément. I : D’accord. On va finir avec une dernière publicité. Y : C’est une BD qui fait de la pub (elle se trouve dans un journal). Un enfant, en général, il aime bien les BD. Donc la marque vise ce public là pour qu’il demande à ses parents d’acheter le produit, je pense. I : Et quel est ton avis sur les bandes dessinées comme celle-ci. Y : En fait, les BD de ce genre ne sont jamais drôles et un peu tirées par les cheveux. C’est un peu agaçant. Elle lit une autre BD publicité. I : Pour finir, qu’est-ce que tu penses de toutes ces publicités cachées ? Y : Le problème avec les publicités, c’est qu’on n’y dit que des choses qui mettent en valeur les produits. Ce serait plus intéressant si les responsables faisaient des critiques objectives de leurs produits, parce que sur une publicité nomade, on ne sait pas s’ils disent vrai ou faux puisque tous les produits sont apparemment géniaux. I : Merci d’avoir pris les temps de répondre à nos questions, Yuna.

Interview de Vincent, 45 ans

Interviewer : Savez-vous ce qu’est une publicité cachée ? Vincent : Peut-être une publicité qu’on ne soupçonne pas d’en être une, justement ? I : Exactement, vous en avez sûrement déjà vu ? V : Il me semble, oui, mais sans y faire vraiment attention. I : Si je vous montre cette publicité, qu’en pensez-vous ? V : Elle me semble intéressante, à vue d’œil, mais on se rend bien compte au bout d’un moment que c’est une publicité. I : Et cela vous intéresserait d’acheter un produit cité dans un faux article comme celui-ci ? V : Et bien, je ne pense pas. À vrai dire, on croit apprendre des choses dans ces publi-reportages, mais je ne saurai dire si ces informations sont vraies ou fausses, alors, dans le doute, non, je n’achèterai pas. I : Même si c’est une marque que vous appréciez ou un produit dont vous auriez besoin ? V : Oh, ça c’est une autre question (rires), je pourrais peut-être être tenté, je pense. Mais je trouve cela vraiment dommage que les marques fassent ce genre de choses pour plaire. I : Merci de nous avoir accordé un peu de votre temps, Vincent.

Interview de Elise, 20 ans

Interviewer : Savez-vous ce qu’est une publicité cachée ? Elise : Non, mais ça me dit quelque chose. I : Si je vous parle par exemple des publi-reportages ? E (après avoir lu) : Ah ! oui, je vois ce que c’est. I : Est ce que en lisant ceci, vous remarquez tout de suite que c’est une publicité ? E : En prenant le temps de lire cet article, on voit que la marque est un peu trop mise en avant mais si tu ne m’avais pas dit que c’était une publicité, je n’aurais peut être pas remarqué. Je crois que je ne l’aurais même pas lue. I : Quand vous remarquez que c’est de la publicité est-ce que ça vous tente d’acheter ? E : Et bien, même si le produit est bien mis en valeur, ça ne me donne pas envie d’acheter. I : Pourquoi ? E : Maintenant on voit des publicités partout et on s’y habitue, alors quand j’en vois ou lis une je me dis tout de suite que c’est faux. Et puis toutes les marques se présentent dans leur publicité comme "la" meilleure ». Alors, non, ça ne me donne pas envie d’acheter. I : Merci de nous avoir donné votre avis sur la question.

Interview de Maryse, 61 ans

Interviewer : Savez-vous ce qu’est une publicité cachée ? Maryse : Non, pas du tout ! I : Si je vous montre ceci, voyez-vous ce que c’est ? M : C’est un article qui parle de la Viniférine. On nous parle de différents produits bons pour la santé, le corps. I : Ce n’est en fait pas un article, c’est une publicité. M : Ah ! oui, maintenant que tu me le dis, ils ne vantent les mérites que d’une seule marque. I : Cela s’appelle un publi-reportage, c’est une publicité qui ressemble à un article. Les publi-reportages sont des publicités cachées M : Je n’en avais jamais entendu parler. I : Il existe plusieurs types de publicités cachées, comme par exemple des bandes dessinées qui font la promotion d’une marque ou de son produit. M : C’est intéressant comme sujet, tiens. Et c’est mignon d’adapter les publicités pour les plus petits. I : Que pensez-vous des publicités en général ? M : Elles sont agaçantes, répétitives mais parfois m’apprennent des choses. Elles sont néanmoins bien trop nombreuses pour qu’on y prête vraiment attention. I : Si une publicité cachée, comme le publi-reportage dont je vous ai parlé au début, était sur un sujet qui vous intéressait, seriez-vous tentée d’acheter le produit mis en valeur ? M : Si c’est quelque chose d’intéressant, oui évidemment, surtout si j’en ai besoin, ou même pour tester. I : Merci d’avoir répondu à nos questions.

Conclusion

Avec les interviews de ces quatre personnes de différents âges et sexes, on remarque que chacun a un avis différent. On peut trouver une personne favorables aux faux articles tandis qu’une autre peut être agacée par les BD publicitaires. Avec la diversité des sujets des différentes publicités cachées, elles ont chacune une chance de plaire, et, même si ces formats publicitaires ne fonctionnent pas toujours, ils attirent l’œil. Mais les publicités sont quand même pour la plupart du public quelque chose d’agaçant et répétitif, elles manquent de subtilité et d’objectivité, et le public n’est alors pas vraiment tenté d’acheter. Reste à savoir si celles-ci disent la vérité ou exagèrent pour bien faire vendre…

Arielle, Pernelle, Albane, Souad

Une infographie pour mieux comprendre

Zip - 1.9 Mo

Annonces

Notices du CLEMI

PDF - 934.2 ko
Notice élèves
PDF - 600.3 ko
Notice enseignants
PDF - 176.7 ko
Insertion d’une bande son
PDF - 538.1 ko
Insertion d’une vidéo

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 19 avril 2018

Publication

221 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
149 Auteurs

Visites

10 aujourd'hui
5 hier
10350 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés